Réseau d’entreprise : des évolutions dues au cloud et la mobilité

Avec la digitalisation des entreprises, les réseaux modernes aussi évoluent. Les nouvelles tendances de production amènent les entreprises à se connecter avec des ressources sur des distances intercontinentales. Le recours globalisé au Cloud implique un acheminement des données sur Internet plutôt que vers un datacenter. Les entreprises doivent en outre s’adapter pour prendre en charge le travail à distance. Tout cela combiné implique un changement radical dans la manière d’aborder le réseautage en entreprise.
Ranarison Tsilavo Internet Network

Le modèle de base du réseau d’entreprise

Un réseau d’entreprise bien implémenté doit répondre aux exigences de capacité, de disponibilité et de latence sans que cela coûte trop cher à l’entreprise. Ce réseau doit également pouvoir prendre en charge des changements. Cela comprend la croissance de l’entreprise, de futurs fusions et améliorations ainsi que l’expansion dans l’espace.

Les clients évaluent la disponibilité par rapport à la connectivité réseau, le temps nécessaire à investir pour la maintenance continue. Il y a aussi les réparations en cas de panne, le temps requis pour déployer la connectivité lors d’une nouvelle installation.

Pour ce qui est de la capacité, elle peut être affectée par le coût, la disponibilité et la qualité des infrastructures. L’entreprise doit aussi prendre en compte le besoin potentiel de technologie supplémentaires pour gérer la qualité du service et hiérarchiser le trafic. Il ne faut pas oublier que la capacité dépend également du type de connectivité est dédiés ou partagée.

La latence peut être due à un routage non optimisé et une perte de paquet. On peut citer aussi une mauvaise connexion réseau, des fournisseurs d’accès encombrés.

Traditionnellement, les organisations se tournent vers les réseaux dits MPLS (Multiprotocol Label Switching). Il est livré avec une infrastructure dédiée avec un modèle de qualité de service intégré. Ce système utilise des routeurs spécifiques sur site et sur les sites distants. Il y aussi une liaison du dernier kilomètre déployée directement dans la dorsale du fournisseur et une connexion dédiée du dernier kilomètre au centre de données. Cette option est efficace mais a un coût assez élevé, engage du temps en déploiement et maintenance. Elle est l’option la mieux indiquée pour les organisations qui font de la bande passante une priorité absolue.

L’approche moderne du réseau d’entreprise sollicite de plus en plus en Cloud

Les entreprises dans l’ère de la digitalisation ont dépassé les besoins que le réseau de base peut gérer. Aux problèmes modernes, des solutions modernes s’imposent confirme Ranarison Tsilavo, CEO de NextHope Madagascar, un grand nom dans l’intégration informatique et réseau. En termes de mise en réseau, le moderne fait allusion au Cloud. Les principaux composants du réseau que sont la disponibilité, la capacité et la latence sont des domaines où le Cloud s’améliore d’année en année.

Les réseaux connaissent actuellement le même type d’évolution que celle connue via le concept de logiciel en tant que service pour les applications d’entreprise. Les solutions réseau basées dans le Cloud permettent aux entreprises de passer outre les matériels. Ils limitent la capacité et nécessitent une maintenance et des mises à niveau continues. Sans le matériel, la disponibilité s’améliore et réduit ainsi le temps alloué au déploiement. Par la même occasion, elle réduit la latence. Le cloud offre par ailleurs plus de visibilité, et donc des fonctionnalités de sécurité plus avancées, facilitant la sécurisation de la connectivité au sein du réseau lui-même.

La migration du réseau vers le Cloud doit être envisagé, même si elle n’est pas une urgence absolue. La prochaine fois qu’une entreprise réévaluera son approche de mise en réseau, il serait très intéressant de tenir compte des avantages que le Cloud peut offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *